La réalité de la personnalisation massive

La réalité de la personnalisation massive

« Imaginez un monde dans lequel vous pouvez satisfaire votre envie d’un pull en cachemire rouge dans un style particulier et une longueur précise », propose Devin Wenig, dirigeant d’eBay à l’occasion du Forum économique mondial, en janvier 2016. « Il est immédiatement confectionné et livré chez vous en cinq jours. Cette réalité est plus proche que beaucoup ne le croient. »

Très souvent, nous personnalisons les choses selon nos propres goûts et envies, que ce soit le café, une playlist musicale, etc. Nous choisissons le tissu de revêtement et la couleur de notre voiture, et personnalisons même nos ordinateurs de toutes pièces. Il semble logique d’exiger ce même niveau de personnalisation pour ce que nous portons.

Les entreprises ont déjà pénétré l’univers de la personnalisation. Par exemple, avec Shoes of Prey, les femmes personnalisent en ligne la forme d’une paire de chaussures, sa couleur et sa hauteur et se la font livrer en cinq semaines dans n’importe quelle partie du globe. Adidas permet même à ses clients de personnaliser les chaussures, les leggings et d’autres vêtements en choisissant les couleurs et le style.

Shoes-of-Prey
Grâce au 3D DESIGNER de Shoes of Prey, les clients choisissent la forme, la couleur et la hauteur de leurs chaussures. Les modèles sont confectionnés à la main en quatre semaines et sont livrés dans le monde entier.

Pour les clients, la personnalisation de produits selon leurs besoins et leurs goûts est très pertinente, mais qu’en est-il pour l’entreprise ? La personnalisation massive est-elle une bonne chose ? Combien coûte-t-elle ? Même si la demande existe, les gens sont-ils prêts à payer cher pour ce type de prestation ?

El espectro de la personalización incluye diferentes elementos:

  1. Assortir
  2. Configurer des couleurs
  3. Ajouter et modifier du contenu
  4. Personnalisation complète de modèle



Grâce à NikeiD, Nike permet à ses clients de créer un look et un modèle unique pour ses chaussures, ses sacs et ses vêtements

La personnalisation se décompose ensuite en cycles de conception et de production :

  • E-commerce et frontal Web : la première interaction en ligne avec les consommateurs pour le choix de couleurs, de textile, de style, ou même l’ajout de logos à un vêtement.
  • Fabrication à la demande : les consommateurs payent le produit avant le lancement de sa production afin d’éliminer le risque de stocks excédendaires, un réel avantage lorsque la demande des consommateurs est difficile à prévoir. En outre, l’installation d’usines à proximité du consommateur peut également se traduire par des gains de coûts de production et d’expédition.
  • Conception sur mesure : la nécessité d’une plate-forme intégrée avec une « mallette » de vêtements personnalisés sous forme de fichiers 2D et 3D et d’éléments artistiques, pour simplifier les options de prototypage virtuel attribuées à la commande.
  • Imbrication, impression, couture et réalisation : déploiement de technologies numériques telles que l’impression numérique, la découpe à un seul pli, les systèmes de CAO 3D, les machines à coudre CNC (Computer Numerical Control) et les données POS. Pourtant, les technologies présentent encore certaines difficultés. Il s’agit notamment des optimisations technologiques pour améliorer la qualité et accélérer la fabrication de produits du concept jusqu’au consommateur.

Pour que la personnalisation massive réussisse véritablement, il faut impérativement restructurer la chaîne logistique afin de créer de faibles coûts unitaires de procédé de fabrication en série avec la possibilité de personnaliser les produits individuellement. Les fabricants devront sans doute changer leur approche « planifier et forcer » pour la chaîne de produits et l’axer plutôt sur la demande avec une stratégie « identifier et réagir ». Par ailleurs, les coûts de la personnalisation massive peuvent être élevés. Par exemple, la découpe à un seul pli peut être très coûteuse pour le sur mesure.

Bien que le shopping immersif, les salles d’essayage virtuel et les scans corporels soient toujours très intéressants en termes de croissance, la personnalisation massive suscite l’intérêt des enseignes de mode et des détaillants. Au-delà de la démarche d’achat, les consommateurs veulent profiter d’une expérience. Et la personnalisation massive est le moyen de leur offrir une expérience d’achat fluide, personnalisée et personnelle.

Le battage médiatique autour de la personnalisation massive n’est pas nouveau, mais elle devient de plus en plus une réalité quotidienne.

  •  
  •  
  •